Hôpital régional annexe d'Edéa, enfin un scanner /

Hôpital régional annexe d'Edéa, enfin un scanner

Publié le 17 Oct 2021  

Le tout 1er scanner de cette formation sanitaire depuis sa création en 2011, vient d'être inauguré par le Minsanté.

Promesse tenue pour le Ministre MANAOUDA Malachie qui, il ya 2 mois lors de sa visite dans cet hôpital avait donné sa parole, "qu'avant la fin de l'année en  cours, il ferait tout pour que le Gouvernement mette à la disposition dudit hôpital un scanner". C'est désormais une réalité. Les populations de la localité et même les personnes qui empruntent cet axe (accidentogène qui relie Yaoundé à Douala entre autres, n'auront plus nécessairement besoin  de se rendre dans lesdites agglomérations pour avoir accès à ce service. Cet acte, faut-il le relever, s'inscrit dans la dynamique de relèvement et d'amélioration des plateaux techniques sous le prisme de l'Agenda de Transformation du Système de Santé, le temps d'agir. 

Ce jeudi 14 octobre 2021 s'inscrit donc comme un jour historique pour l'hôpital régional annexe d'Edéa, dans le Département de la Sanaga Maritime, région du Littoral. Le Dr. TSIAGADIGUI a fait savoir que cet équipement est un outil de diagnostic transversal. Une partie des populations du Département de l'Océan en sera aussi bénéficiaire.

Des dispositions ont été prises pour la formation des personnels ainsi que la maintenance de ce scanner de haute performance. Des mesures ont aussi été prises en amont pour assurer la pérennité de l'appareil. La radio mobile, l'ambulance, et tous les équipements qui avaient faits l'objet de promesses fermes du Ministre ont été réceptionnés préalablement et ont été présentés en cette circonstance. 

Le Maire de la ville, par ailleurs, Président du Comité de gestion de l'hôpital à indiqué au nom des populations que la Sanaga Maritime est heureuse d'accueillir ce geste d'une grande portée sociale. Il a souhaité que cette Fosa devienne un jour un hôpital central.

Avant de quitter la ville d'Edea, MANAOUDA Malachie s'est rendu au chevet d'une enfant d'environ 5 ans, victime d'un accident de la voie publique et présentant plusieurs fractures. Il a instruit sa prise en charge totale et gratuite au regard de la modicité des moyens des parents présents. 
Il a à promis, pour bientôt, la construction d'un Centre d'imagerie médicale et d'une unité de réanimation. L'affectation d'un cardiologue, d'un chirurgien, d'un radiologue, et d'un anesthésiste réanimateur est effective depuis quelques heures.

Il faut noter pour terminer que le tout premier examen scanner a été réalisé ce j our même dans cet hôpital, sous le regard du patron de la Santé .

Administration Centrale, Dossier spécial, Actualités

Cérémonie de prés...

Rechercher un document

Nos Partenaires